Nos pathologies

et j'ai le mal parfois...
Pathologies audition
Acouphènes

L’acouphène est une sensation sonore auditive (sifflement, grésillement, bourdonnement) dit soit objectif (provient de l’intérieur du corps. Par exemple, bruit de sang qui circule dans les vaisseaux) soit subjectif (ne vient d’aucune source physique). Ils ne peuvent pas être expliqués par une maladie. Il fait suite à un traumatisme acoustique, à la presbyacousie, ou à des pathologies du système auditif (bouchon de cérumen, otospongiose, maladie de ménière …)

Afin d’en rechercher la cause, il est important d’aller consulter un orl et de réaliser un test auditif.

La thérapie cognitive comportementale est une méthode pour soulager acouphène et hyperacousie. Nous vous proposons des séances au sein du centre d’audition EQUILIBRE. 

Bouchon de cérumen

L’accumulation inhabituelle de cérumen forme un bouchon. Le cérumen est une substance naturellement sécrétée par l’oreille afin de protéger l’oreille de toutes intrusions (eau, bactéries, poussières). Il se manifeste par une baisse de l’audition. Une consultation chez l’orl est alors nécessaire.

Cholesteatome

Se présentant comme un kyste ou comme une poche remplie de squame de peau, il se manifeste par un écoulement de l’oreille et une baisse de l’audition. C’est une firme d’otite chronique dangereuse. Une intervention chirurgicale est nécessaire dans l’immense majorité des cas quand le traitement local n’est pas suffisant. Son ablation peut parfois expliquer l’impossibilité de préserver ou d’améliorer l’audition.

Hyperacousie

L’hyperacousie désigne une intolérance aux bruits. Elle est souvent la séquelle d’un traumatisme acoustique et accompagne l’acouphène dans 40% des cas. Les personnes atteintes d’hyperacousie présentent généralement un audiogramme normal.

Ces souffrances sont généralement soulagées par le repos dans un environnement sonore modéré et par le port de protections auditives réalisées sur mesure par votre audioprothésiste.

Neurinome de l’acoustique

Tumeur nerveuse et bénigne (non cancéreuse) entourant le nerf auditif sous forme de gaine. Elle provoque une surdité progressive, des troubles de l’équilibre et parfois des acouphènes. Les traitements chirurgicaux restent la solution. En fonction de son évolution, l’appareillage reste envisageable afin de pallier la gêne auditive qu’elle provoque.

Otite

Inflammation de peau ou de muqueuse de l’oreille. En fonction de la position anatomique et des caractéristiques de l’inflammation, l’otite va porter un nom plus spécifique.

Otospongiose (otosclérose)

Maladie qui atteint surtout les femmes. Elle est déclenchée ou aggravée par certaines modifications hormonales importantes (puberté, grossesse). Elle correspond à une rigidification de la chaîne des osselets provoquant alors une surdité. Le traitement reste chirurgical. Dans certains cas, l’appareillage est l’unique solution.

Perforation tympanique

Elle peut survenir suite à des infections de l’oreille (otites chroniques) ou à des traumatismes direct du tympan (accident avec un coton tige, claque …). Il est alors fort conseillé de protéger son oreille grâce à des bouchons d’oreilles réalisés sur mesure chez l’audioprothésiste afin d’éviter toute pénétration dans l’oreille.

Avant d’avoir recours à un traitement chirurgical (la tympanoplastie), il est recommandé d’attendre une éventuelle cicatrisation spontanée.

Perte auditive chez l’enfant

Le cérumen, l’intrusion d’eau ou de corps étrangers (perles, morceaux de nourriture) dans l’oreille, les otites sont souvent des causes pouvant expliquer la baisse de l’acuité auditive. Elles sont médicalement traitables et temporaires. On parle de perte auditive de transmission.

La perte auditive de perception ou dite neurosensorielle est due à un dysfonctionnement de la cochlée ou de la conduction auditive vers le cerveau.

Dans le cas des nouveaux nés, elles peuvent être dues à de nombreux facteurs (antécédents familiaux, infections intra utérines, anomalies cranio faciale, poids inférieur à 1500 g à la naissance…)

Dans le cas des bébés, enfants et adultes, d’autres facteurs pourraient en être la cause (méningite bactérienne, prise de médicament ototoxique, traumatisme crânien avec perte de connaissance …).

L’acquisition d’appareils auditifs ou d’implants cochléaires serait la bonne solution.

Presbyacousie

Perte d’audition liée à l’âge. Elle est liée au vieillissement naturel des cellules de l’oreille. Survenant de manière progressive, sans douleur, elle est irréversible, non opérable mais appareillable.

Surdité brusque

Sans cause évidente, elle représente une prise en charge hospitalière urgente. Son diagnostic impose un bilan étiologique (épreuves vestibulaires, des PEA, une IRM, un bilan sanguin sérologique, recherche d’une HTA) et la mise en route d’un traitement en urgence.

Pour toute question ou demande d’information…